Nicolas Sorine

Nicolas Sorine


De ses grands-parents russes, Nicolas Sorine a hérité l’âme slave. Il aime l’aventure, les grands sentiments et la musique. Pétri de toutes ces matières, l’auteur a toujours rêvé de coucher sur le papier les sensations qu’elles peuvent évoquer au travers d’histoires à raconter.


 Il est par ailleurs l’auteur d’un livre de photographies, édité en 2012, intitulé : « Les petits casots des Pyrénées orientales » basé sur le côté romantique qui se dégage encore de ces cabanes pour la plupart abandonnées.

De ses grands-parents russes, Nicolas Sorine a hérité l’âme slave. Il aime l’aventure, les grands sentiments et la musique. Pétri de toutes ces matières, l’auteur a toujours rêvé de coucher sur le papier les sensations qu’elles peuvent évoquer au travers d’histoires à raconter.


 Il est par ailleurs l’auteur d’un livre de photographies, édité en 2012, intitulé : « Les petits casots des Pyrénées orientales » basé sur le côté romantique qui se dégage encore de ces cabanes pour la plupart abandonnées.