Continue à bander en pensant à moi, j’aime ! Jeanne

De : PIGNOL Christian

Envoyé : vendredi 28 mai 2005

A : SARLAT Jeanne

Objet :

         …Mes propos t’auraient-ils choquée, que tu tardes à me répondre ? Pour ma part, j’estime que nous devons tout nous dire, nous lâcher…et dans les mots qui nous conviennent ! Parler, écrire, est toujours témoignage de confiance. Et puis, foutre dieu ! Je revendique le droit d’être mécréant ! Et j’aime le cul, prout-prout, et les doigts, la langue, la main entière dans la foufoune ! J’aimais nos ahans à deux dos, du temps où j’entrais et sortais dans ton con magnifique. Je revendique tout cela et encore et encore, contre tous les trompe-la-mort aseptisés, culs bénis, patentés intégristes ; pour l’éternité, la nôtre ! Et ce avant que le grand repassage nous amidonne définitivement.

 

De : SARLAT Jeanne

Envoyé : mardi 1 juin 2005

A : PIGNOL Christian

Objet :

            Mais non, mon Chris, je n’ai nullement été choquée.

        Chris, contrairement à la vindicte populaire, j’ai tendance à faire confiance aux obsédés sexuels, en tout cas ceux qui s’assument, ce qui a le mérite de me rassurer quant à l’étalage de mes déviances. Rien que ce soir ma vision baisse à force de lire et relire ton message. ! (...)   Si tu étais là, chenapan, je ne te laisserais t’échapper sous aucun prétexte !!!

Jeanne


B B

Envoyer à un ami

Hotmail

Hotmail

Destinataire :

* Champs requis

  OU  Annuler

Dos carré collé - 14,8 X 21cm - 120 pages - Parution Janvier 2019 

Format papier - 9,48 €
Format ebook - 4,27 €

Donnez votre avis

Autres ouvrages de Patrick-Pierre Dhombres