Panier: 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison: Livraison gratuite !
Total: 0,00 €

Commander

Produit ajouté avec succès à votre panier
Format:
Quantité:
Total:
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander 
Menu
 
Dos carré collé  148x210  442 pages  Parution novembre 2022 
Nouveau

Et si Napoléon n'avait pas quitté l'île d'Elbe

Nicolas-Denis Remÿ

Roman Historique


"Que serait l’Europe sans Waterloo ?"

1814, Napoléon Ier, empereur des Français, abdique et est remplacé sur le trône de France par Louis XVIII de Bourbon, grâce à la victoire des Coalisés et à un traité. Cet accord dit de Fontainebleau, signé par Napoléon, Louis XVIII et les Coalisés (à l’exception du Royaume-Uni), obligeait la France à payer une rente à Napoléon en contrepartie d’un exil sur l’île d’Elbe, avec domination sur deux autres îles.

Louis XVIII refuse de payer la rente et laisse filer les tentatives d’assassinats contre Napoléon Bonaparte. Au Nouvel An 1815, alors qu’il est sous protection britannique, l’une d’elles réussit à blesser gravement l’ancien empereur (point de départ de cette uchronie napoléonienne). Le gouvernement du roi George III est furieux et exige une enquête ainsi que le respect du traité de Fontainebleau.

Alors que Napoléon finit enfin par percevoir sa rente, l’Europe se divise. Que va-t-elle devenir ?


B B


Pas de commentaire

Donnez votre avis